Quels sont les différents types d'ouverture de châssis ?

Date de publication : 25 mars 2024 - Temps de lecture : 2 minutes

Choisir les châssis de votre logement

fenêtre à guillotine ouverte avec une plante sur l'appui de fenêtre

Vous faites construire votre nouvelle maison ou vous rénovez votre logement et vous êtes perdu face au large choix en matière de châssis pour vos fenêtres ? Sachez que certains se prêtent mieux que d’autres à vos pièces, mais que le budget à prévoir n’est toutefois pas toujours le même. Apprenez-en plus dans cet article.

En outre, ne négligez jamais la sécurité et voyez ce que vous pouvez faire pour empêcher les tentatives d’effraction. Les personnes mal intentionnées éprouveront en effet davantage de difficultés à forcer certains modèles de fenêtres, tandis que certaines installations ou réflexes peuvent aussi garantir votre sérénité.
 

Châssis ouvrant : à l’anglaise ou à la française ?

Ce type de fenêtre est l’un des plus courants. La partie droite ou gauche reste attachée, tandis que le reste s’ouvre. Il permet une grande aération et a l’avantage d’être bien souvent moins onéreux. Il peut toutefois rapidement prendre de la place en position ouverte.

On différencie deux modèles : à la française et à l’anglaise. Le premier est celui que l’on voit habituellement chez nous. La fenêtre s’ouvre en grand, et ce, vers l’intérieur. Le second modèle, à l’inverse, s’ouvre vers l’extérieur. La fenêtre prend donc moins de place lorsqu’elle est ouverte, mais vous devrez vous pencher quelque peu à travers le châssis pour la refermer.
 

Châssis à l’italienne et à soufflet

Cette fois, c’est le côté haut ou le côté bas qui reste attaché, tandis que le reste s’ouvre. On différencie deux types de châssis, bien qu’assez similaires : à l’italienne et à soufflet. Le premier s’ouvre par le bas et le second, par le haut. Ils sont idéaux dans les pièces plutôt petites, puisqu’ils ne prennent que peu de place et permettent une légère aération, souvent suffisante.
 

Châssis coulissants et à guillotine

Ce châssis est idéal dans des espaces restreints, puisque la fenêtre ne prend pas de place supplémentaire. D’une part, l’ouverture coulissante est généralement composée d’une partie fixe et d’une partie qui coulisse et qui vient se placer par-dessus la première. Elle est parfaite pour vos portes vitrées, souvent appréciée pour l’accès à la terrasse ou au jardin. D’autre part, il existe la fenêtre à guillotine, aussi qualifiée d’ouverture "à l’américaine". Celle-ci coulisse également, mais cette fois de haut en bas.
 

Châssis basculants

Cette fenêtre, aussi appelée "pivotante", permet le choix de l’aération désirée, peu importe la météo. Comme son nom l’indique, elle bascule : la partie supérieure penche vers l’intérieur, tandis que la partie inférieure passe à l’extérieur. N’oubliez pas que les charnières doivent supporter le poids du verre, tous les types de vitrages ne sont donc peut-être pas disponibles.
 

Châssis oscillo-battants

Très pratiques, ces châssis s’ouvrent de deux manières : en grand ou en position oscillante. La première manière, plutôt classique, consiste à tourner la poignée à 90 ° vers la droite, puis à tirer doucement. Elle s’apparente à l’ouverture à la française. La deuxième permet de profiter d’une aération moindre. En effet, en tournant la poignée à 180 °, la partie inférieure reste attachée, tandis que l’aération se fait par la partie supérieure entrouverte. De cette façon, ce châssis offre une grande flexibilité. Le battant présente plusieurs avantages, notamment la possibilité d’aérer à sa guise, tandis que la position oscillante permet quant à elle une tranquillité d’esprit, puisqu'elle écarte notamment le risque de chute.

Plus d’informations

Le châssis oscillo-battant a piqué votre curiosité ? Vous voulez en savoir plus sur les matériaux dans lesquels il peut être construit, sur son fonctionnement, ses avantages, mais aussi ses inconvénients ? Découvrez tout ce qu’il y a à savoir dans notre article qui lui est dédié.