Quand faut-il remplacer vos châssis ?

Quels sont les indicateurs d'usure des châssis ?

une dame regarde par la fenêtre d'un air pensif

Date de publication : 15/05/2023 - Temps de lecture : 3 minutes

Les châssis jouent un rôle essentiel pour votre façade puisqu'en plus de l'embellir, ils constribuent à sa bonne isolation et étanchéité. Toutefois, même s’ils sont bien entretenus, leur durée de vie n'est pas illimitée. Soumis aux rigueurs climatiques telles que la pluie, la grêle et le soleil, ainsi qu'à l'usure naturelle, les profilés de vos fenêtres peuvent éventuellement subir des dégradations. Cela peut entraîner divers inconvénients tels que des pertes de chaleur, de l'humidité, voire la formation de moisissures. Si vous vous interrogez sur la nécessité d'investir dans de nouveaux châssis, voici les éléments à prendre en compte.


L’âge de vos profilés

Si vous vous demandez s’il est temps de remplacer vos châssis, commencez par déterminer leur âge. En effet, s’ils ont été correctement placés et entretenus, les châssis en bois présentent une durée de vie comprise entre 20 et 30 ans. Pour les châssis en aluminium et en PVC, comptez de 30 à 40 ans. Ainsi, si les vôtres ont été placés il y a plus longtemps, il est très probable qu’ils aient besoin d’être remplacés.

Pour en avoir le cœur net, examinez l’état général de vos profilés afin de détecter tout problème d’étanchéité, d’efficacité énergétique ou de sécurité. Ci-dessous, voici les différents signaux qui devraient retenir votre attention.


Le niveau d’étanchéité et d’isolation

Des châssis usés et nécessitant un remplacement présentent généralement une perte d’étanchéité, ce qui donne lieu à des déperditions de chaleur en hiver et à une plus grande entrée d’air chaud en été. Voici les éléments indiquant la présence de problèmes d’étanchéité :

  • En plaçant vos mains près des joints de vos profilés, vous sentez un courant d’air perceptible.
  • Vos rideaux bougent lorsqu’il y a un peu de vent.
  • Vous constatez des infiltrations d’eau autour de vos châssis lorsqu’il pleut.
  • Vous observez des taches d’humidité ou de moisissures sur vos châssis ou sur les plafonds, les murs et les rebords de fenêtres situés à proximité.
  • Vous remarquez une condensation excessive à l’intérieur de vos fenêtres.
  • Les bruits extérieurs (circulation routière, passants…) pénètrent davantage dans votre habitation, ce qui est un signe de perte d’isolation phonique.

Dans tous les cas, des problèmes d’étanchéité et d’isolation entraînent une augmentation de vos factures d’énergie, ce qui peut également vous alerter sur la nécessité de vérifier l’état de vos châssis.


Une ouverture et fermeture plus difficile

Par ailleurs, afin de savoir s’il faut remplacer vos châssis, vérifiez leurs mécanismes d’ouverture et de fermeture. Si vous avez du mal à les manipuler, c’est qu’ils présentent des problèmes de résistance ou que les mécanismes sont défectueux, souvent du fait de l’usure du temps, ce qui les rend plus vulnérables aux tentatives d’effraction. Dans ce cas, il est également conseillé de penser à faire changer vos châssis.


En conclusion

En résumé, tant l’âge que l’état général de vos châssis et de ce qui les entoure sont des critères à prendre en compte pour estimer s’il est nécessaire de remplacer vos profilés. Des châssis neufs et bien isolés amélioreront considérablement votre confort. De fait, les nouvelles technologies et les matériaux modernes offrent une meilleure isolation thermique et acoustique, ce qui vous permettra, de plus, de réaliser des économies d'énergie.

Afin de bien choisir vos nouveaux châssis, faites appel à un professionnel. Celui-ci sera en mesure de vous conseiller au mieux en fonction de vos critères pratiques, esthétiques et budgétaires. Vous trouverez une sélection de fabricants et installateurs de châssis fiables sur nos pages.

Plus de renseignements sur le remplacement des châssis

Notez que, dans de nombreux cas, quelques gestes simples permettent de retarder le remplacement de vos châssis. Pensez notamment à les nettoyer et les entretenir régulièrement avec du matériel et des produits adaptés. Les châssis en PVC sont particulièrement faciles à entretenir : un simple chiffon avec un peu de savon suffira à les retrouver comme neufs. Les châssis en bois nécessiteront, quant à eux, un ponçage et l’application d’une peinture tous les 5 à 10 ans. De plus, vous pouvez également préserver vos châssis de l’humidité et des problèmes de condensation en plaçant une hotte aspirante dans votre cuisine ou encore en ouvrant régulièrement vos fenêtres. La mise en œuvre de ces conseils vous permettra de rallonger au mieux la durée de vie de vos châssis.

En sollicitant les compétences d'experts en châssis, vous bénéficierez d'un travail soigné et impeccable. Ces spécialistes seront à même de vous conseiller de manière professionnelle selon vos besoins et votre budget.