Quelles sont les normes de sécurité pour les châssis en PVC ?

Date de publication : 22 mai 2024 - Temps de lecture : 2 minutes

Des fenêtres d'une résistance à toute épreuve

fabricant de châssis dans son atelier

Les châssis en PVC sont réputés pour leur durabilité, leur efficacité énergétique et leur facilité d'entretien. Cependant, leur sécurité est tout aussi importante pour votre confort.

Cet article présente les principales normes de sécurité et les critères techniques que doivent respecter les fenêtres en PVC en Belgique.
 

Les normes techniques en détail

Les matériaux en PVC

Les fenêtres et portes-fenêtres en PVC doivent être conformes aux spécifications techniques imposées par la norme STS 52.3. Celle-ci garantit que les matériaux utilisés répondent aux exigences de qualité et de performances nécessaires.

Les exigences en terme de fabrication et dimensions

Les profilés des châssis en PVC doivent répondre à plusieurs critères :

  • Les parois et les dimensions doivent tenir compte des performances requises, des notes de calcul établies et de la composition des éléments fixes et mobiles de la fenêtre..
  • Les profilés de résistance doivent disposer de plusieurs chambres, avec une chambre principale suffisamment large pour accueillir des renforts en métal.
  • Les assemblages d’angle sont réalisés avec des pièces spéciales, soudées et étanchéifiées pour garantir une résistance maximale à l'eau et à l'air.
  • La feuillure extérieure contre laquelle le vitrage s'appuie doit avoir une hauteur minimale de 18 mm.

Pour garantir une étanchéité parfaite, le montage des châssis doit respecter la norme européenne NBN EN 514. Les angles d’assemblage ne doivent pas réduire la résistance du châssis et doivent être fabriqués par soudure thermique sans ajout de matériau. Cette soudure doit être propre et esthétique, avec un écart d'épaisseur de maximum 0,5 mm par rapport à la surface du profilé.

Les systèmes de drainage

Afin de prévenir tout problème de condensation, les fenêtres doivent être équipées de chambres d'évacuation qui permettront d'empêcher une infiltration de l'eau. Des orifices de drainage seront également présents pour éviter tout contact de l'eau avec les éléments métalliques, pouvant générer de la rouille.

La qualité de la pose

La pose de vos châssis en PVC, qu'il s'agisse des portes ou des fenêtres doit respecter plusieurs normes :

  • la norme NBN B 25-002-1 qui fixe les prescriptions techniques pour la fabrication et l'installation des différentes menuiseries en PVC ;
  • la NIT 188 qui définit la façon dont les différents éléments du châssis sont posés : profilé, vitrage, quincaillerie, etc.
  • la STS 52.3 (voir ci-dessus) qui concerne les performances du matériau en lui-même.


Les normes de sécurité des châssis

Des châssis en PVC de qualité doivent vous protéger :

  • des cambriolages et tentatives d'effractions, en étant équipés de diverses techniques sécuritaires comme des vitrages feuilletés, par exemple, plus difficiles à briser, mais aussi de ferrures anti-effraction et de serrures. Pour établir la classe de résistance minimale, vous pouvez vous référer aux normes RC 1 et RC 2.
  • du feu, en étant conformes aux normes de sécurité incendie telle que la norme européenne DIN 4102 BL. Le matériau qui constitue vos châssis peut lui aussi être ininflammable.
  • des explosions et des balles, en respectant la norme belge NBN B 25-002-1, l'arrêté royal AR 1994-07-07 ou encore la norme européenne NBN EN 13501-02.

En respectant ces différentes normes, vos châssis en PVC vous protégeront tant des vols que des incendies, tout en assurant votre confort thermique et en évitant un problème de condensation. Les fabricants et installateurs de portes et fenêtres sont en mesure d'assurer la qualité et la fiabilité de leurs produits par rapport aux normes en vigueur dans la construction.

En savoir plus ?

Les normes de sécurité appliquables aux menuiseries en PVC s'appliquent à tous les modèles de fenêtres, quel que soit leur type d'ouverture : à l'anglaise, à la française, coulissante, basculante...

Le modèle le plus courant, l'oscillo-battant, ne fait pas exception à la règle : découvrez dans notre article toutes les caractéristiques et les avantages de ce type d'ouvrant.